Feltman propose l'expérience de l'ONU à la Tunisie — Municipales

Vanessa Beaulieu
Janvier 13, 2018

Le sous-secrétaire général de l'ONU en charge des Affaires politiques, Jeffrey Feltman (centre), prend sa parole à Libye.

Le responsable onusien a souligné le soutien officiel de l'ONU au processus de référendum constitutionnel, tout en respectant la souveraineté de la Libye et les décisions prises par le peuple libyen pour parvenir à une solution politique globale, indiquant qu'il rencontrera le secrétaire général des Nations unies pour ce week-end, afin de l'informer des résultats de ses entretiens avec le président du Conseil présidentiel, Fayez al-Sarraj.

En septembre dernier, le chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL), Ghassan Salamé, a proposé un plan d'action pour mettre fin à la crise politique en Libye, comprenant un amendement de l'accord politique parrainé par l'ONU et la tenue d'élections présidentielle et législative.

Carla Bruni rejoint les Enfoirés !
Cette année, On fait le show , le nouvel hymne des Enfoirés , a été confié au rappeur Soprano . Après Toulouse, c'est à Strasbourg que les Enfoirés posent leurs valises.

Le doublé au bout du suspense pour Mertens — Hobart
Les précipitations ont retardé le début de la rencontre puis ont entraîné une première interruption à 3-1 en faveur de la Belge. Celle-ci s'est adjugée le premier set après avoir pris quatre fois le service de Buzarnescu (6-1).

Kerber retrouve le goût de la victoire à Sydeny — Tennis
Medvedev aura rendez-vous avec l'Australien âgé de 18 ans Alex de Minaur, qui a vaincu le Français Benoît Paire 4-6, 6-1, 6-1. Kerber n'a laissé aucune chance en finale à l'Australienne Ashleigh Barty, 19e mondiale, qui a cédé en deux sets 6-4, 6-4.

Pour ce qui est de la Libye, Jeffrey Feltman a rendu hommage aux efforts déployés par la Tunisie en faveur du retour de la sécurité et la stabilité du pays et promouvoir une sortie de crise politique et consensuelle. Il effectue une visite en Tunisie et en Libye, qui devrait se poursuivre jusqu'à vendredi.

La Libye est le théâtre d'une division politique et de troubles depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Cette situation s'explique par des rivalités incessantes entre milices et responsables politiques, mais aussi par une insécurité persistante.

Le gouvernement d'union nationale, qui est basé à Tripoli, peine à asseoir son autorité sur l'ensemble du pays en raison de la présence d'un gouvernement parallèle dans l'est du pays. Conséquence: l'économie de ce pays riche en pétrole est actuellement en lambeaux.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL