Les effets indésirables seraient plus forts chez les jeunes — Boissons énergisantes

Henri Michaux
Janvier 18, 2018

Lorsqu'un coup de fatigue survient, les jeunes sont nombreux à se tourner vers les boissons énergisantes.

Du ressenti des 84,7 % des personnes testées qui avaient déjà consommé au moins une fois du café dans leur vie, la consommation de ces boissons énergisantes provoquerait davantage de troubles que celle de café. Elles contiennent très souvent un fort taux de caféine, mais aussi d'autres stimulants tels que des vitamines, du sucre, des acides aminés comme par exemple de la taurine.

Plus de la moitié des jeunes et des jeunes adultes canadiens qui ont consommé des boissons énergisantes ont subi des effets négatifs sur leur santé, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale CMAJ.

On demanda aux participants s'ils avaient ressenti des effets indésirables après la consommation de ce type de boissons, ils devaient aussi les comparer aux effets du café.

Android Oreo et un écran 18:9 pour 259€
L'appareil intègre aussi un capteur d'empreintes digitales à l'arrière. Chaque constructeur propose sa technologie et son design.

12 tués et 48 blessés dans une attaque terroriste au Nigeria
Mercredi, il a mené deux attentats suicides qui ont causé la mort d'une dizaine de personnes et fait plus de 60 blessés. Les attaques ont été perpétrées à proximité d'un camp de déplacés internes à Maiduguri, a indiqué M.

La créatrice du hashtag #Balancetonporc est poursuivie pour diffamation
Elle accuse ensuite l'ancien directeur général de la chaîne de télévision Equidia d'avoir " changé de stratégie " en l'attaquant en justice. "Je vais te faire jouir toute la nuit".

Quels seraient les effets indésirables des boissons énergisantes? Ainsi, on apprend que 3,6 % ont eu des douleurs de poitrine, 4,7 % des palpitations, 5,1 % des nausées, vomissements ou diarrhées.

"La plupart des évaluations des risques à ce jour ont utilisé le café comme référence pour estimer les effets sur la santé des boissons énergisantes, mais il est clair que ces produits sont plus dangereux", a déclaré David Hammond, professeur à l'Université de Waterloo.

41% des consommateurs de ce genre de boissons le font dans le cadre d'une activité sportive: selon l'ANSES, ces boissons n'ont aucun intérêt nutritionnel en situation d'exercice (contrairement aux boissons énergétiques), elles augmentent les pertes d'eau et augmentent les risques d'accidents liés à la chaleur.

"Les effets sur la santé qui découlent des boissons énergisantes pourraient résulter des différents ingrédients présents, ou de la manière dont elles sont consommées, soit mélangées avec de l'alcool ou lors d'activités physiques". "Pour le moment, il n'y a pas de restrictions pour les enfants qui achètent des boissons énergisantes qui sont commercialisées dans les épiceries, ni pour la publicité destinée aux enfants", a-t-il notamment rappelé. Elle note que la consommation de ces boissons est fortement déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL