La neige a des conséquences sur l'activité des transporteurs — Bourgogne

Aubin Brasseur
Février 10, 2018

Les transporteurs ne digèrent pas l'épisode neigeux qui a touché l'Ile-de-France mardi et mercredi.

Les organisations de transporteurs routiers ont dénoncé, aujourd'hui, un "manque de coordination" dans les décisions d'interdiction de circulation des poids lourds, dont l'impact économique est évalué par la FNTR à au moins 60 millions d'euros de pertes par jour.

Les transporteurs routiers vont demander "une indemnisation" à l'État après les interdictions de circuler décidées cette semaine par les autorités pendant l'épisode neigeux, a annoncé samedi 10 février sur franceinfo la déléguée générale de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), Florence Bertherlot.

Florence Berthelot a également mis en cause la "publication trop tardive" des arrêtés de levée ou d'interdiction de circuler après la décision de la préfecture de zone, entraînant des difficultés sur le terrain.

Wenger et les "maîtres" anglais du plongeon
Pas vraiment une surprise pour le coach d'Arsenal , Arsène Wenger , qui considère les joueurs anglais comme des " maîtres " du plongeon.

Les résultats partiels publiés (CENI) — Guinée
Se voulant catégorique, Me Salifou Kébé rappelle que les magistrats n'ont pas à annuler les PV, " pour quelle que raison que ce soit ", précise-t-il.

Disparition : mort à 36 ans de l'ancien milieu irlandais Liam Miller
Liam Miller , passé notamment par le Celtic et Manchester United , est décédé vendredi à l'âge de 36 ans, des suites d'un cancer. Miller a aussi porté les couleurs de Leeds United (2005-2006), Sunderland (2006-2009) et de QPR (2009) en Angleterre.

De surcroît, l'Ile-de-France ne se coordonne pas avec les départements limitrophes: Les poids lourds ont été autorisés à circuler à nouveau dans la région jusqu'à vendredi à 5 heures. alors qu'ils étaient toujours bannis sur les routes de l'Eure-et-loir, du Cher et de la Vienne, obligeant les transporteurs à de gros détours pour rallier certaines régions.

Chaque jour, 250 000 poids-lourds traversent l'Ile-de-France.

Pour l'organisation, "le sacro-saint principe de précaution trouve ici ses limites", "en aucune manière il ne justifie un manque de discernement dans les décisions qui ne s'imposaient pas systématiquement". Elle a demandé à être associée "à la chaîne de décisions afin que les informations circulent le plus rapidement possible vers l'ensemble des entreprises et qu'elles prennent les décisions adéquates" pour éviter "une cacophonie générale dans la diffusion de l'information". Les professionnels du secteur ont reçu le soutien des acteurs de l'approvisionnement de Paris en denrées alimentaires et en produits médicaux et pharmaceutiques (Syndigel, FNCPLA, NAVSA, Syndicat de la volaille et du gibier, Uncgfl, CGI, Unigros Rungis) qui ont également demandé une autorisation de circuler dans les jours à venir.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL