Affaibli, Tariq Ramadan se rendra à la cour d'appel en ambulance

Vanessa Beaulieu
Février 15, 2018

En tout cas il y a quinze jours, le juge avait estimé, selon nos informations, que sa maladie - il souffre d'une sclérose en plaques - n'était "pas incompatible" avec la détention dans la mesure où il peut prendre ses médicaments. Le théologien suisse est incarcéré depuis deux semaines à la prison de Fleury-Mérogis à la suite de sa mise en examen pour "viol " et "viol sur personne vulnérable ". Le Parisien précise qu'après examen de plusieurs médecins en prison, il a été décidé qu'il soit extrait de prison sous escorte médicale. Face aux enquêteurs, Tariq Ramadan est catégorique comme le montrent les procès-verbaux des auditions, dont Europe 1 révèle la teneur jeudi matin.

"Les faits dont vous me parlez ne m'évoquent rien". Et quand il lui est demandé pourquoi elles persistent dans leurs accusations, il répond: "Aucune idée, je ne suis pas dans leur tête".

Ils se sont appuyés à cet effet sur une note transmise au parquet de Paris le 6 décembre dernier, faisant état de l'agenda de Tariq Ramadan, et qui prouverait "qu'il est impossible que les faits dénoncés" par l'une des deux plaignantes "aient été commis, comme elle le prétend, le 9 octobre 2009 dans l'après-midi à l'hôtel Hilton de Lyon, puisque Tariq Ramadan est arrivé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry le 9 octobre 2009 à 18h35".

Google Chrome active son bloqueur de publicités
Une publicité qui est meilleure pour les utilisateurs est plus rémunératrice pour les annonceurs, et donc Google . D'après une étude de PageFair publiée en février 2017, 615 millions de terminaux utilisent un logiciel bloqueur.

La FFR ouvre une enquête en interne
Christian Dullin, de constituer le plus rapidement possible une commission ad hoc ". " On ne sait pas du tout ce qu'il y a eu".

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Par ailleurs, la radio française dévoile également que même si l'université d'Oxford s'est distanciée de Tariq Ramadan, elle continue à lui verser son salaire de 4.500 euros/mois. Selon lui, la femme en question aurait insisté pour faire un selfie avec lui mais il aurait refusé sa demande.

Selon lui, il n'a fait que répondre aux "questions religieuses" qu'elles lui posaient mais tolérait "une sorte de jeu entre eux - qu'il acceptait dans une certaine limite".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL