Les bénéfices d'AccorHotels en hausse en 2017

Aubin Brasseur
Février 21, 2018

Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels, se félicite de ces bons chiffres et explique que "Les résultats d'AccorHotels pour l'année 2017 marquent une progression sensible de nos performances, avec d'excellents résultats opérationnels et un développement record..."

Le communiqué précise qu'AccorHotels "bénéficie en 2017 d'une activité très solide dans la majorité de ses marchés clés, et accroît très notablement ses marges opérationnelles et ses résultats grâce à une bonne maîtrise de ses coûts, aux synergies dégagées après l'acquisition de FRHI et à la maîtrise des dépenses digitales". Le résultat net du français a, lui, augmenté de 66,4 %, à 441 millions d'euros. Le résultat d'exploitation se porte à 492 millions d'euros, en hausse de 23,9% (+10,1% à pcc). "Le Groupe n'a jamais été aussi fort".

Pour le groupe hôtelier, cette croissance est liée aux bons niveaux d'activité soutenus en Asie Pacifique (+7,7%), en Europe (+7,2%), en France & Suisse (+2,5%), mais aussi en Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes (+5,2%) et dans la zone Afrique & Moyen- Orient (+2,7%).

Décès du prédicateur évangéliste américain Billy Graham
Né le 7 novembre 1918, aîné de quatre enfants, Graham a été élevé dans une ferme laitière de Charlotte en Caroline du Nord. Bush a même confié avoir arrêté de boire et "trouvé le chemin de Dieu" grâce à lui.

Le choix de l'arbitre va faire tousser Marseille — PSG-OM
Un arbitre qui ne laisse pas de très bons souvenir à l'écurie phocéenne. Le Classique sera officié par Benoît Bastien . Et c'est Benoit Bastien qui a été choisi .

Brasseurs de France lance sa marque collective [C.B — Bières
Le cahier des charges se porte sur 420 critères d'évaluation au total et sera contrôlé par l'organisme indépendant Certipaq. La France est pour le moment l'avant-dernier pays consommateur de bière en Europe juste devant l'Italie.

A 50 ans, AccorHotels a plus que de beaux restes.

"Le chiffre d'affaires des actifs hôteliers (pôle qui regroupe les actifs d'HotelInvest non inclus dans AccorInvest) du groupe progresse de 7 % à données comparables". Une stratégie de diversification destinée à contrer notamment les nouveaux acteurs sur le marché: "en développant notre modèle d'hospitalité augmentée, nous nous imposons à l'avant-garde d'une industrie qui se réinvente chaque jour, et offre toujours plus de perspectives", commente Sébastien Bazin. Seule l'Amérique du Sud a souffert (-3,3 %).

"A propos de " l'ouverture du capital d'AccorInvest", le groupe entretient le mystère et indique " [poursuivre] ses discussions avec des investisseurs de premier plan, français et internationaux.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL