Le directeur général de l'OMS à Kinshasa — Ebola en RDC

Vanessa Beaulieu
Mai 14, 2018

Le Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'est rendu dans la région, où 35 cas suspects ont été signalés jusqu'à présent et plus de la moitié sont décédés.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) séjourne depuis samedi à Kinshasa.

" Au 11 mai, 34 cas d'Ebola ont été rapportés dans la zone ces cinq dernières semaines, dont deux confirmés, 18 probables décès, et 14 cas suspects", a détaillé l'OMS.

Le risque de propagation de l'épidémie est "élevé", a ajouté Salama en contradiction avec les experts congolais.

Le numéro un de l'OMS a échangé ce dimanche avec le président Joseph Kabila sur la situation de l'épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit à Bikoro, dans la province de l'Equateur. "Nous en avons assez", a-t-il ajouté sans préciser le nombre de doses qui seront amenées vers la RDC.

Trophées UNFP : Steve Mandanda désigné meilleur gardien de Ligue 1
Selon la presse française, son successeur devrait être l'Allemand Thomas Tuchel, l'ancien entraîneur du Borussia Dortmund. Jamais l'entraîneur du PSG n'avait remporté un titre de meilleur coach sur une saison dans un championnat jusqu'alors.

Arsenal : Aubameyang offre un ultime succès à Wenger !
Arsène Wenger a également confirmé en conférence de presse avoir reçu des offres. Mais quitter sa maison ne sera pas chose aisée.

Libération des deux Britanniques enlevés vendredi — RD Congo
Le 9 avril, cinq gardes et un chauffeur avaient été tués dans une attaque conduite par des assaillants non identifiés dans ce même parc.

L'épidémie est circonscrite à Bikoro, une pauvre agglomération située sur les rives du lac Tumba à des dizaines de kilomètres de Mbandaka, capitale de la province de l'Equateur. Il sera notamment demandé à la population d'observer des règles d'hygiène comme se laver les mains au chlore.

Somsé, à ce jour, il n'y a pas de cas d'Ebola enregistré sur le territoire centrafricain et des dispositions ont été prises pour minimiser le risque d'une éventuelle importation de cette épidémie dans le pays.

Hautement contagieuse à partir d'animaux sauvages et par contact direct avec le sang, les liquides biologiques (sueur, salive, excréments...) des personnes infectées durant la maladie ou même durant les rites mortuaires, Ebola provoque une grave hémorragie mortelle si elle n'est pas traitée. Le gibier de brousse est considéré comme un vecteur potentiel.

Vendredi, l'OMS avait dit se préparer au "pire des scénarios".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL