L'Atlético Madrid et Griezmann trop efficaces pour l'OM — EL

Thibaut Duval
Mai 17, 2018

Retrouvez les tops et les flops de la finale de la Ligue Europa, remportée par l'Atlético Madrid aux dépens de Marseille (3-0).

"Je serai neutre pour la finale de la Ligue Europa". "Grizou" remettra ça à la 49e minute et Gabi corsera l'addition à la 89e.

Le buteur français Antoine Griezmann a été le bourreau de l'OM en inscrivant un doublé. Ce sera le seul beau geste du capitaine marseillais, "Dim" a dû abandonner la partie, en larmes, remplacé par Maxime Lopez (35). De très mauvaise augure à quelques encablures du Mondial 2018 prévu en Russie et surtout juste avant la liste de l'Équipe de France que Didier Deschamps rendra publique ce jeudi.

Privés de Payet en deuxième période, les Olympiens ont craqué à nouveau face à Griezmann.

L'UE en quête d'un front uni face à Trump
Avec Donald Trump, la partie s'allonge, les enchères montent et les Européens ont du mal à trouver leur souffle. Pour l'exempter définitivement, Washington exige une plus grande ouverture du marché européen .

Gaza. les États-Unis défendent Israël
Il a également souligné que les Etats-Unis étaient toujours attachés à "la paix entre Israël et la Palestine ". Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses de l'insoluble conflit israélo-palestinien.

La plaidoirie de la FRMF en faveur du dossier marocain
Avant le vote le 13 juin, le Maroc sera situé le 29 mai si son dossier a passé le test d'éligibilité. REUTERS Tout le monde était là, le ban et l'arrière-ban des parlementaires français amis du Maroc.

Une nouvelle finale s'envolait. Des Madrilènes plus serruriers que matelassiers, l'horreur du risque vissé au corps, mais cette capacité, aussi, de saisir l'opportunité lorsqu'elle se présente. Comble d'amertume, Kostas Mitroglou, entré à la place de Germain, a vu sa tête frapper le poteau puis lécher la ligne de but (81). Encore raté donc pour l'Olympique de Marseille qui a perdu une troisième finale d'Europa League. Contre le cours du jeu et grâce à une séquence improbable, l'Atlético de Madrid menait (1-0). Cet Atleti engrange la troisième C3 de son histoire après 2010 et 2012: une jolie manière d'offrir à Fernando Torres, l'idole des supporters, la sortie qu'il mérite. Depuis le triomphe en Liga en 2014, le modèle du "Cholo" Simeone ne gagnait plus que des places d'honneur.

D'autres ont pointé les choix de Rudi Garcia. Les Phocéens devront rapidement se ressaisir pour aller accrocher le podium en Ligue 1. Ce live "long apéro pré-match" se transformera en live "en plein dans le match" à partir de 19 heures.

Avec ce trophée en poche, Antoine Griezmann confirme qu'il a retrouvé son vrai visage.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL