Lopetegui viré, le patron de la Fédé sur le grill (officiel) — Espagne

Thibaut Duval
Juin 14, 2018

Directeur sportif de la sélection, l'ancien défenseur et milieu de terrain du Real et de la Roja a l'avantage de bien connaître ce groupe qu'il suivait régulièrement ces dernières années.

Revenu de Moscou en urgence mardi soir, où il devait assister au congrès de la FIFA pour le Mondial 2026, Rubiales s'est entretenu avec Lopetegui dans la matinée. C'est finalement avec une heure et demi de retard qu'il s'est présenté devant la presse pour communiquer sa décision. "On a une série de décisions à prendre".

"Je ne me sens pas trahi, a déclaré Luis Rubiales". Si l'éviction de Julen Lopetegui va sûrement perturber la Roja, ce n'est pas pour autant que la sélection désormais dirigée par Fernando Hierro va laisser de côté ses ambitions pour le mondial russe. Les négociations avec le Real ont été faites sans communication avec la Fédération. C'est un professionnel intégral mais les formes ne sont pas correctes. "On vous le communiquera plus tard".

USA: un raton laveur sauvé après une escalade périlleuse
Vers 10h, heure française, la nouvelle coqueluche des réseaux sociaux a finalement atteint le sommet de l'immeuble sans encombre. Selon le HuffPost américain , le petit animal a été repéré lundi sur le rebord du deuxième étage d'un autre immeuble.

La BMC remporte le chrono — Tour de Suisse
Le champion du monde a signé le 16e succès de sa carrière sur le Tour de Suisse , améliorant ainsi son record. Aujourd'hui, la 3e étape mènera les coureurs de Oberstammheim à Gansingen, dans le canton d'Argovie (nord).

"Réveille-toi, tête à claques !" : Trump réplique à De Niro
C'est: " fuck Trump! " a-t-il insisté en appelant les électeurs à voter lors des élections de mi-mandat en novembre prochain. La cérémonie était diffusée en direct sur la chaîne américaine CBS avec un différé de quelques secondes.

Les joueurs, par l'intermédiaire de leurs capitaines, dont Sergio Ramos, auraient tenté de faire infléchir le président en apportant leur soutien à Lopetegui, selon la presse espagnole. Tout en estimant aussi que, " c'est une décision très difficile car Julen est un super entraîneur ". Le remplaçant devrait être annoncé sous peu "en touchant le moins possible" l'encadrement actuel.

Comme Zidane, Lopetegui a évolué au Real, entre 1985 et 1991, et a également entraîné l'équipe B du Real en 2008-2009.

Il a décidé de conclure en envoyant un avis sur le futur technicien ou sélectionneur: "La sélection est l'équipe de tous les Espagnols et le sélectionneur, qui est aussi un employé de la RFEF, n'a pas le droit de faire les choses de cette manière".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL