La chanteuse Joan Baez refoulée d'un club parisien

Marcel Micheaux
Juin 18, 2018

C'est ce qu'on appelle un bad buzz. Cette semaine, alors qu'elle venait de se produire sur la mythique scène de l'Olympia, la chanteuse américaine Joan Baez a décidé de profité de la vie nocturne parisienne en compagnie d'un ami.

"Devinez quoi? J'étais avec un ami après mon 8e concert à l'Olympia à Paris".

Marseille : un légionnaire tue un homme sur le Vieux-Port
Les deux automobilistes qui ont reçu des coups de couteau, sont repartis en voiture à l'hôpital de la Timone. Le militaire a utilisé un couteau après une altercation, a appris franceinfo lundi de source judiciaire.

80 km/h sur les routes : le décret publié dimanche au Journal officiel
Pour le gouvernement, l'argument en faveur de ce changement important est que ces routes sont parmi les plus dangereuses. Entre 2006 et 2015, il a recensé 247 tués sur les voies sans séparateur médian du Nord.

L'ex-chef de campagne de Trump incarcéré jusqu'à son procès
Paul Manafort cultive des liens anciens avec un parti politique pro-Russe en Ukraine et un oligarque proche du Kremlin. Nouveau rebondissement aux États-Unis dans l'enquête sur les interférences russes durant la campagne présidentielle.

La chanteuse a ensuite répondu au club. Nous étions devant le #Pachamama à Bastille qui nous a refusé l'entrée à cause des chaussures de Joan jugées trop légères d'après les 2 physionomistes: "incroyable mais vrai!" En digne héritière de l'idéologie Peace & Love, l'artiste se contente simplement de publier un court message sur Twitter. La chanteuse de 77 ans, militante active des droits sociaux et connue pour son habitude de ne pas porter de chaussures, a été refoulée à l'entrée du restaurant musical le Pachamama à cause de. ses chaussures! Avant d'ajouter, non sans une touche d'humour: "Pour une fois que je portais des chaussures!". Plusieurs internautes annoncent clairement qu'ils ne (re) mettront jamais les pieds au Pachamama. Le Pachamama a fait des excuses publiques à la star de la folk sur Facebook en expliquant que le videur ne l'avait pas reconnue. Le club a ajouté que Joan Baez n'avait pas prévenu de sa venue au préalable. Le directeur du club, Friedrich Harlène, a, de plus, précisé que les vigiles refusent l'entrée aux personnes portant des chaussures trop légères pour des raisons de sécurité.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL