Theresa May a eu ses ministres "à l'usure" — Brexit

Aubin Brasseur
Juillet 8, 2018

Le plan souhaite mettre "fin" à libre circulation des personnes pour "redonner" au Royaume-Uni le contrôle de sa politique migratoire. Les propositions du Royaume-Uni à l'UE doivent notamment permettre d'éviter le retour d'une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord.

"Notre proposition créerait une zone de libre échange entre le Royaume-Uni et l'UE avec un ensemble de règles communes pour les biens industriels et les produits agricoles", déclare Theresa May dans ce document, Downing Street précisant que le secteur des services ferait en revanche l'objet "d'arrangements différents".

Dans ce projet, Londres souligne aussi la nécessité d'"intensifier" le travail de préparation pour faire face à tous les scénarios possibles - en particulier celui d'une éventuelle sortie de l'UE sans accord avec Bruxelles, que redoute les entreprises.

Le président exécutif d'Airbus, Thomas Enders, a accusé vendredi les responsables britanniques "de n'avoir aucune idée" de ce qu'ils faisaient sur le Brexit, au moment où s'ouvrait une réunion cruciale du gouvernement de Theresa May pour fixer sa position.

Mais à peine publié, ce projet suscitait toutefois déjà des réactions critiques du côté des eurosceptiques.

Il faut dire qu'à neuf mois de la date prévue du divorce, les négociations font toujours du sur-place.

La Belgique en demi-finales du Mondial 2018
En seconde période, les Brésiliens ont beaucoup poussé, se procurant plusieurs grosses occasions. Paulo, qui a longtemps cru à une nouvelle gifle, quatre ans plus tard.

Explosion dans un entrepôt de feux d'artifice au Mexique : 12 morts
Cette ville, réputée pour ses engins pyrotechniques artisanaux, compte le plus grand marché de feux d'artifice du pays. Une explosion spectaculaire dans le grand marché y avait fait 42 morts et 70 blessés en décembre 2016.

Sony publie par erreur un film en entier sur YouTube
Sony Pictures Home Entertainment a accidentellement dévoilé le film en entier sur YouTube au lieu de la bande-annonce. La bande-annonce n'est pas réapparue en ligne et le seul indice de son existence est un lien cassé.

Mais pour The Independent, convaincre ses ministres fut "la partie facile" de la mission de Theresa May: "maintenant la partie la plus difficile: trouver un accord avec l'Union européenne".

L'Union européenne, qui aimerait voir les discussions enfin progresser, doit désormais se prononcer sur ce plan. Mais pendant que les négociateurs européens s'arrachent les cheveux de désespoir et que les ministres britanniques s'écharpent en public, un tout nouveau vocabulaire est né autour du Brexit.

La proposition britannique devrait également être scrutée de près par les entreprises, qui n'ont pas non plus caché leur malaise cette semaine.

Tom Enders, le président exécutif de l'avionneur européen Airbus, s'est lui montré pessimiste sur l'issue des négociations.

"Mais détrompez-vous, le Brexit, qu'il soit dur, mou, léger ou propre, qu'importe comment vous l'appelez, causera des dégâts à l'industrie aéronautique et à d'autres, et causera des dégâts au Royaume-Uni", a-t-il ajouté.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL