En attendant la Juve, Ronaldo profite - Buzz

Thibaut Duval
Juillet 14, 2018

Le syndicat des ouvriers de l'usine FIAT de Melfi, près de Naples, a annoncé qu'une grève serait organisée du 15, au soir, au 17 juillet, au matin, soit les jours lors desquels Cristiano Ronaldo est censé arriver à Turin. C'est Cristiano Ronaldo, proche de Marcelo, qui aurait conseillé à ce dernier de venir avec lui à la Juventus afin de remplacer Alex Sandro dont le départ est à l'ordre du jour du côté turinois.

Cristiano Ronaldo a vu son souhait exaucé. "(.) Pendant que les ouvriers se serrent toujours plus la ceinture, notre propriétaire dépense beaucoup d'argent pour une seule ressource humaine (.) Est-ce normal tout ça?". Et contre toute attente, cela provoque une grève des ouvriers de l'usine Melfi.

Avec un transfert estimé à 100 millions d'euros (et des bonus d'environ 10 millions d'euros), la Vieille Dame s'est offert le " coup du siècle " comme l'ont indiqué à plusieurs reprises les journaux italiens. Ce transfert, mais surtout l'énorme salaire de 30 millions d'euros annuels. Le joueur portugais aurait ainsi commencé des négociation avec Facebook pour le tournage de 13 épisodes autour de sa vie privée.

Un Galactique, et vite, pour remplacer Cristiano Ronaldo — Real Madrid
Les syndicalistes comptent sur la résonnance médiatique internationale de l'arrivée de Cristiano Ronaldo pour se faire entendre. Je n'ai qu'un sentiment pour ce club, ce public et cette ville, et c'est une énorme reconnaissance.

Brexit. Donald Trump torpille le projet de Theresa May
Trump possède deux golfs, avant un sommet bilatéral historique avec le président russe Vladimir Poutine, lundi à Helsinki. En visite officielle au Royaume-Uni, Donald Trump s'est rangé auprès des partisans d'un Brexit dur.

Wimbledon: Serena Williams à deux victoires de réussir son grand pari
L'Américaine affrontera au prochain tour l'Italienne Camila Giorgi , contre laquelle elle n'a jamais perdu (3-0, 0-0 sur gazon). L'Allemande de 30 ans a pris la mesure de la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 12/N.12) en deux sets, 6-3, 6-3.

Le Madrilène a plus de 133 millions de followers sur les réseaux sociaux. Une popularité qui séduit Facebook, qui voudrait donc en faire la star d'un reality show.

Les négociations seraient bien avancées entre les deux parties. Le Real Madrid a conquis mon cœur, celui de ma famille aussi.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL